2017-2020 | LA VILLE QUE NOUS VOULONS

visuelhautL’organisation territoriale de notre pays a été profondément bouleversée ces dernières années par des réformes de grande ampleur.
Ainsi la loi MAPTAM a-t-elle affirmé pour la première fois le fait urbain en France en soulignant le rôle capital des métropoles et des villes dans notre développement économique et notre compétitivité à l’échelle européenne. La deuxième a redessiné les contours des régions. Quant à la troisième, la loi NOTRe, elle a redistribué les compétences entre les différents niveaux de collectivités et accéléré l’intégration communautaire tirant vers le haut l’ensemble des territoires.

Dans le même temps, l’Etat, sommé par les institutions européennes de réduire les déficits publics, a soumis les collectivités locales à un régime financier d’une rigueur exceptionnelle avec une baisse des dotations cumulée qui s’élèvera à la fin de l’actuel mandat municipal à 50 milliards d’euros.

Dans ce contexte, et à l’approche d’échéances électorales cruciales pour le pays, les élus urbains souhaitent élaborer des propositions pour la période qui s’étend jusqu’en 2020. Comment renouveler les relations avec les régions et les départements ? Comment refonder le dialogue citoyen ? Comment faire face aux contraintes financières nouvelles ?

Ils profitent de la 16e Conférence des Villes, première édition sous l’empreinte France urbaine, dans un format revisité, pour ouvrir un large débat sur le nouveau modèle urbain et les solidarités territoriales à inventer.
L’occasion d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle et de leur soumettre leurs propositions sur la “ville qui vient” pour qu’ils s’engagent sur un contrat clair et précis durant toute la durée du mandat.

Rendez-vous le 22 septembre 2016 à l’Hôtel de ville de Paris.

Programme

Jeudi 22 septembre 2016 - Hôtel de Ville de Paris
3 rue de Lobau - Paris 4e - De 9h à 16h30.
Day 1
22 Sep 2016
08:00

ACCUEIL DES PARTICIPANTS

OUVERTURE

Anne Hidalgo, maire de Paris et Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole  
Intervention de Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales

UNE NOUVELLE ALLIANCE DES TERRITOIRES ?

Privilégier l’interface régions/agglomérations ? Quelle nouvelle donne entre les régions et les métropoles ? Comment faire pour que la dynamique urbaine associe les territoires péri-urbains et ruraux, les zones denses et peu denses ? Comment travailler avec les autres niveaux de collectivités territoriales pour que la croissance urbaine profite à tous ? Initier des formules de partenariat nouvelles ?

Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole
Vanik Berberian, président de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole
Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, député-maire de Rueil-Malmaison

En présence de Philippe Richert, président de l’Association des Régions de France (ARF)

UNE NOUVELLE DÉMOCRATIE CITOYENNE ?

Renforcer la légitimité de la démocratie représentative. Développer la démocratie participative ? De nouvelles formes de gouvernance à inventer (conseils, internet, tirage au sort de citoyens…) ? Mettre en oeuvre des logiques horizontales, collaboratives de co-production ? Intercommunalités : une légitimité démocratique à développer ? Elire au suffrage universel direct les conseillers métropolitains ?

Loïc Blondiaux, chercheur, professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Jean Rottner, maire de Mulhouse
Jean-Louis Fousseret, premier vice-président de France urbaine, maire de Besançon, président du Grand Besançon
Michel Roux, vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence
Nathalie Appéré, maire de Rennes, députée d’Ille-et-Vilaine
Pauline Véron, adjointe à la Maire de Paris chargée de la démocratie locale

En présence d’Estelle Grelier, secrétaire d’Etat chargée des Collectivités territoriales

DISCOURS DE MANUEL VALLS

Premier ministre
12:30

COCKTAIL DÉJEUNATOIRE

UNE RÉELLE AUTONOMIE FINANCIÈRE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ?

Les contours d’une réelle autonomie de décision et d’action ? Est-il acceptable de continuer de subir le remplacement de la fiscalité locale par des dotations ? La pleine maîtrise par les collectivités de leurs ressources : quel contour, quel mode opératoire ? Corrections des inégalités de charges, de ressources, d’effort fiscal, quelles priorités pour une péréquation renouvelée ? Observatoire de la gestion et des finances publiques, loi de financement spécifique : pourquoi il y a urgence

Présentation du Premier portrait financier des territoires urbains Analyse consolidée des comptes des 50 EPCI de plus de 150 000 habitants –hors agglomération parisienne- et 1653 communes membres par France urbaine et La Banque Postale

Jean-Claude Boulard, sénateur-maire du Mans, président de Le Mans Métropole
Julien Bargeton, adjoint à la maire de Paris chargé des questions financières
Caroline Cayeux, présidente de l’association Villes de France
Philippe Laurent, secrétaire général de l’Association des Maires de France
Charles-Eric Lemaignen, président de l'Assemblée des Communautés de France
François Rebsamen, maire de Dijon, président de la communauté urbaine du Grand Dijon

PRÉSENTATION DU MANIFESTE DE FRANCE URBAINE

Par André Rossinot, secrétaire général de France urbaine, président de la métropole du Grand Nancy, Jean-Luc Moudenc et Jean-Louis Fousseret.

Nos Partenaires